RDC: la paroisse catholique Saint Dominique de Limete profanée

img_2871

La paroisse catholique St Dominique, située à la 13e rue dans la commune de Limete à Kinshasa, a été saccagée dimanche 19 février à l’aube. Une dizaine de bancs ont été cassés et jetés dans la cour, l’autel vandalisé et le tabernacle profané.

Les responsables paroissiaux parlent d’une attaque survenue avant le premier office dominical de 6 heures (heures locales). Elle a été perpétrée par une dizaine de jeunes, non identifiés dont certains portaient des sacs à dos et qui n’ont exprimé aucune revendication particulière.

Le père Rodin Kawusu, un des vicaires de la paroisse St Dominique, témoigne: «Ils (les assaillants) ont forcé la garde. Ils ont forcé la porte. Comme ils avaient des sacs, sûrement qu’ils ont eu des outils [adéquats] pour forcer la porte».

L’église paroissiale saint Dominique de Kinshasa-Limete est fermée au culte jusqu’au jour de la purification, suivant le droit de l’Eglise. Mgr Donatien Bafuidinsoni, l’un des trois évêques auxiliaires de Kinshasa, l’a déclaré le dimanche 19 février, lors de la visite effectuée dans l’église quelques heures après la profanation des lieux par un groupe de jeunes gens criant leur haine contre la Conférence épiscopale nationale du Congo, la Cenco, rapporte dans son blog le père Jean-Baptiste Malenge, prêtre, missionnaire oblat de Marie Immaculée, correspondant de Radio Vatican. 

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s