Mexique : Un prêtre enlevé puis torturé avant d’être relâché pour avoir dénoncé l’insécurité

joseluissanchezruiz_13112016

Le Père José Luis Sánchez Ruiz, prêtre diocésain qui avait été enlevé le 11 novembre, a été relâché hier, présentant « d’évidents signes de torture » selon le communiqué du diocèse de San Andres Tuxtla (Veracruz, Mexique) portant la signature de Mgr Fidencio Lopez Plaza.

Dans le communiqué parvenu à Fides, l’Evêque remercie les autorités pour l’intérêt démontré et indique que la communauté attend les conclusions du Parquet pour faire la lumière sur les faits. Mgr Lopez Plaza remercie également « tous les fidèles ainsi que la Conférence épiscopale mexicaine et en particulier les Evêques de la Province ecclésiastique de Veracruz, pour leur solidarité profonde et pour leur prière ».

Le Père Sánchez Ruiz, 54 ans, curé de la paroisse des Douze Apôtres de Catemaco, dénonçait régulièrement dans ses sermons l’insécurité touchant la ville de Catemaco, ce qui lui avait valu des « menaces » lors des mois passés, selon un autre prêtre s’exprimant sous le sceau de l’anonymat.

(Fides/AFP)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s