Pour le Pape François, l’Eglise catholique ne fera jamais ordonner des femmes prêtres

pa-29063837-800x500De retour de Suède, le Pape François a discuté avec les journalistes de l’ordination des femmes, des réfugiés, de l’esclavage moderne, des cause de la sécularisation et de la crise du Venezuela lors de sa dernière conférence de presse à bord de l’avion qui le ramenait vers Rome, le 1er novembre 2016. Interrogé sur l’ordination des femmes par une journaliste suédoise, il a complètement exclu cette possibilité.

L’insistance de l’Eglise catholique à ne pas ordonner des femmes au sacerdoce et à l’épiscopat est un enseignement susceptible de durer éternellement, a laissé entendre le Pape François lorsqu’on lui a demandé si l’Église catholique pourrait avoir un jour des femmes prêtres et évêques.

« Le saint pape Jean-Paul II a eu le dernier mot limpide sur ce sujet et il tient, il tient », a dit le pape François qui a exclu la possibilité que les femmes soient ordonnées prêtres dans l’Eglise catholique. « Pour toujours ? », a insisté la journaliste. « Si on lit soigneusement la déclaration de saint Jean-Paul II, cela va dans cette direction », a conclu l’homme d’Église.

Toutefois, fait remarquer Radio Vatican, le Pape François a souligné que « les femmes peuvent faire tant de choses». «Dans l’ecclésiologie catholique, il y a deux dimensions: la dimension pétrinienne, celle de Pierre et du collège apostolique, qui est la pastorale des évêques. Et puis la dimension mariale, qui est la dimension féminine de l’Église. Je me demande qui est la plus importante dans la théologie et la mystique : les apôtres ou Marie? C’est Marie ! », s’exclame le Pape. Il a aussi précisé qu’il n’y a pas d’Église sans cette dimension féminine car l’Eglise elle-même est femme, mère et épouse.

L’ordination sacerdotale de femmes dans l’Église catholique romaine est exclue par le droit canon qui stipule que « seul un homme baptisé reçoit validement l’ordination sacrée ». Depuis la fin du XXe siècle, la question a été un sujet de controverse et de revendications qui a suscité des affirmations doctrinales insistantes de la part du Vatican.

Parmi ces doctrines catholiques figure la lettre apostolique « Ordinatio Sacerdotalis » du pape Jean-Paul II, en 1994. Il s’agit de « vérités tranchées de manière définitive et devant être tenues par tous », selon le Vatican. Il y a également le « De gravioribus delictis » de 2010 qui prévoit une excommunication aussi bien pour celle qui tente de recevoir cet ordre sacré que pour celui qui tente de le conférer.

(avec le parisien/radio vatican)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s